Le fabricant de la PlayStation a été piraté et un vol de données s'est déroulée sur la plate-forme de jeux en ligne PlayStation Network ou PSN.

Ce n'est pas la première fois que ds pirates s’attaquent à Sony, avec les différentes attaques du groupe Anonymous et beaucoup d'alertes sur les données personnelles ont déjà existé en dehors du cadre de la firme Sony, toutefois, cette fois le piratage touche beaucoup de monde sur un marché très concurrentiel et ou les joueurs sur consoles ne sont pas habitués à ce genre de risque pour les données personnelles.

Sony et Playstation piratés gravement par le groupe de Hackers Anonymous

Une explication de ce délai que nous pouvons jugé inacceptable en tant que consommateurs est disponible sur ce communiqué de Sony.

Pirates de Sony Groupe Anonymous

On peut y lire :

"Nous avons fait appel à des experts extérieurs pour nous aider à déterminer le mode opératoire de l’intrusion, pour enquêter sur la nature et l’ampleur de l’incident".
Ce qui nous laisse penser que l'attaque fut mené par des pirates expérimentés et qu'une expertise en sécurité fut nécessaire.

"Il était nécessaire de mener pendant plusieurs jours des analyses poussées et les experts ont travaillé jusqu’à hier pour comprendre l’ampleur de la brèche. Nous avons alors partagé l’information avec les consommateurs et nous l’avons annoncé hier soir" .
Cela explique pourquoi le temps de communication fut si long avant l'annonce et les explications officielles de Sony.

77 millions d'utilisateurs ont potentiellement été volés d'après Sony

Cette information a été confirmée le mardi 26 avril sur le blog PlayStation d'après Sony. Ainsi le groupe nippon précise que les coordonnées bancaires des clients de la PlayStation soit 77 millions d'utilisateurs ont potentiellement été volés citation du fabricant.

Ce que nous pouvons reprocher à Sony c'est le manque d'informations et de clarté envers ses clients qui n'a jugé utile de communiquer officiellement sur la perte des informations personnelles et du piratage uniquement sept jours après les faits. Le fabricant de consoles vidéo tente de se rattraper en communiquant de manière plus ouverte et en publiant plusieurs communiqués ainsi qu'une foire aux questions.

Aucune information n'a été dévoilée sur l'identité des pirates même si cet incident coïncide avec les annonces du groupe de pirates Anonymous.